Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Fred

Houlala, après "magie vaudou et galandage"... "égyptologie et cric de voiture"... tout un programme...

Cela mérite bien entendu quelques explications, voilà, tout simplement, j'ai percé le secret des bâtisseurs de pyramides !

Et oui, tout seul, à Saint-Denis-Catus, sans avoir mis les pieds en Égypte ni financé de coûteuses expéditions dans le désert... Champollion (également originaire du Lot) et sa pierre de Rosette sont donc définitivement détrônés.

Tout a commencé par un abattage d'arbres sur le terrain cet hiver, débité dans la foulée mais uniquement pour sa partie supérieure, mon matériel aux performances limitées ne permettant pas de découper le tronc.

Afin de dégager le terrain ce week-end, j'ai décidé de déplacer ce tronc... oui mais comment ?

Dans un 1er temps, j'ai pensé faire appel une nouvelle fois à la magie vaudou.

A cet effet, j'ai donc contacté le VOMI (Vaudou Organisé en Mouvement Indépendant), le POVNASE (Parti Officiel Vaudou Naturellement Attributaire de Sortilèges Exceptionnels), le SALEVIOC (Syndicat Affilié à la Ligue Européenne de Vaudou Initialement Originaire des Caraïbes) et même le VICELAR (Vaudou International Club - Emanation Lotoise Anti Rationaliste), mais mes interlocuteurs m'ont expliqué que deux fois en 8 jours, ce n'était pas possible... Tout ça pour une histoire de convention collective et de temps de travail... (en plus, ça se passait le week-end...)… et après on s’étonne que la France sombre dans la crise... ah ces acquis sociaux, même chez les forces du Vaudou... tout se perd ma pov'dame !

Donc, démerde-toi Marcel (c'est une expression, je ne m'appelle pas Marcel...).

Tout d'abord, il m'a fallu enlever la terre et les ronces qui avaient pris possession de la bête.

Et après... oui, après ???

Et là, j'ai eu une 1ère illumination, je vais le soulever avec le cric de la voiture, yes !!!!!!!!!!!!!!

A ce moment précis, vous vous dites, quel brave garçon, c'est bien beau de le soulever, mais ça ne va pas le déplacer... Erreur, j'ai mis au point une tactique de déplacement révolutionnaire qui consiste à le soulever pour le mettre sur des chevrons et ensuite le faire rouler vers l'endroit désiré.

Tout ça tout seul, comme un grand !

Et c'est ainsi que j'ai eu ma 2ème illumination : c'est avec un cric de bagnole que les Égyptiens ont construit les pyramides, enfin, avec plusieurs crics car ils étaient nombreux quand même...

Bah oui, je me suis dit, si je peux tout seul déplacer un tronc d'arbres de plusieurs centaines de kilos, les Égyptiens ont bien pu édifier leurs monuments gigantesques en s'y mettant à plusieurs, avec leurs crics de bagnole ?

CQFD

La bête sommeille, tapie sous la terre et les ronces
La bête sommeille, tapie sous la terre et les ronces

La bête sommeille, tapie sous la terre et les ronces

Voilà, on y voit un peu plus clair, avec un peu moins de ronces et de terre  :-)

Voilà, on y voit un peu plus clair, avec un peu moins de ronces et de terre :-)

1er lever de tronc avec le cric !

1er lever de tronc avec le cric !

Après plusieurs levers de part et d'autre, voilà la bête suffisamment en hauteur pour être déplacée

Après plusieurs levers de part et d'autre, voilà la bête suffisamment en hauteur pour être déplacée

Vue sur les chevrons sur lesquels le tronc va rouler (poil au minaret)

Vue sur les chevrons sur lesquels le tronc va rouler (poil au minaret)

Et voilà le tronc (presque) dans le fossé, youpi !

Et voilà le tronc (presque) dans le fossé, youpi !

Ouah... trop fort...  :-)

Ouah... trop fort... :-)

Les risques du métier à travailler en petite tenue : un caillou projeté contre le tibia lors d'un coup de pioche (aïe) et des griffures de ronces sur le mollet

Les risques du métier à travailler en petite tenue : un caillou projeté contre le tibia lors d'un coup de pioche (aïe) et des griffures de ronces sur le mollet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article