Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Fred

Bon, mis à part brouter des orties et mâchouiller des racines, il faut quand même que je me nourrisse.

On en arrive alors à un point fondamental, je dirais même plus : « très essentiel* » : MANGER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nota* : assemblage entendu à la radio que je me permets de commenter : « essentiel », c’est déjà pas mal, mais alors « très essentiel »…,  c’est comme « très fondamental » ou « décapiter la tête » ?

L’intérêt, enfin, un des multiples intérêts du végétarisme, est de pouvoir se contenter de pas mal de choses crues qui, par définition, ne sont pas cuites.

Vous me suivez jusque là ?

Donc, l’impératif d’une plaque de cuisson à utiliser multiquotidiennement devient assez relatif.

Dès mon  installation dans la kabâne, j’ai utilisé un réchaud de camping pour procéder aux cuissons (une fois par semaine maximum).

Ne reculant devant aucun investissement dispendieux, j’ai même fait l’acquisition d’un réchaud tripatte (15 € sur LBC) dans un quadruple (oui, vous ne rêvez pas) souci de :

  • efficacité : la puissance est bien plus importante,
  • sécurité : l’équilibre de gamelles sur un p’tit réchaud est assez précaire,
  • écologie : plus de cartouches à jeter,
  • économie : c’est la cerise sur le marteau, en effet le gaz en bouteille de 13 kg revient à plus de 5 fois moins cher qu’en cartouches.

Les 1ères utilisations de ce réchaud ont eu lieu dans le cabanon, par terre, ce qui n’était pas super-giga-over-méga pratique…

Je me suis donc lancé dans la construction pharaonique d’une cuisine d’été, enfin, d’été/automne/hiver/printemps… une cuisine 4 saisons quoi (comme les pizzas… j’aurais pu dire comme Vivaldi, mais il faut rester à la portée de son lectorat).

Cette cuisine d’extérieur… enfin… cuisine tout court car je n’ai pas (et je n’aurai pas) de cuisine d’intérieur, est accolée à la douche couverte extérieure (une de mes 3 salles de bains) et fabriquée sur le même principe : palettes + tuiles de récup’ + bardage châtaignier.

Et je ne vous épargne même pas les commentaires de mon frangin Totof :

"Ça y est c'est certain comme Landru il veut attirer des femmes à la campagne / les tuer et faire disparaitre les corps au four.

Des mecs bizzares qui s'isolent en forêt, creusent des trous et font tourner des fours et des chaudières c'est forcement des sérials killers.

Comme Hannibal Lecter beaucoup de serials killers sont cannibales.

Ce four et cette cuisine extérieure c'est une preuve de plus, on ne pourra plus dire = on ne savait pas !

Et tout ce bois c'est surement pour construire des cages pour stocker les proies du monstre."

Ma 1ère cuisson sur le terrain – 22 juillet 2013 !

Ma 1ère cuisson sur le terrain – 22 juillet 2013 !

1ère utilisation du tripatte dans le cabanon – 17 février 2014

1ère utilisation du tripatte dans le cabanon – 17 février 2014

Sorte de galette pommes de terre + carottes + autres légumes cuite au cuit-vapeur puis dorée à la poêle – 17 février 2014

Sorte de galette pommes de terre + carottes + autres légumes cuite au cuit-vapeur puis dorée à la poêle – 17 février 2014

Très gros travaux de terrassement à côté de la douche extérieure

Très gros travaux de terrassement à côté de la douche extérieure

Armature en palettes (pour être original)

Armature en palettes (pour être original)

ça avance, ça avance...

ça avance, ça avance...

Et voilà, c'est fini !

Et voilà, c'est fini !

L'intérieur de la cuisine extérieure avec les rangements pour les bocalss et l'entourage pyrophobe du tripatte en béton cellulaire

L'intérieur de la cuisine extérieure avec les rangements pour les bocalss et l'entourage pyrophobe du tripatte en béton cellulaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain 19/03/2014 19:38

Ça a l’air bon ta galette de légumes. Je note !

Véronique 14/03/2014 14:14

.......et dans les bocaux?
Tu as prévu des confitures, des cornichons.............
Une gourmande!!!!!